Le mythe de Persée mérite le détour puisque il figure comme étant l’un des héros les plus populaires de la mythologie grecque. Son histoire débute bien avant sa naissance. En Argos (ville du Péloponnèse) règne un roi du nom d’Acrisios. On peut dire que ce roi n’est pas le plus honnête des hommes, on pourrait même dire que ses actes sont expéditifs. La légende raconte qu’il avait un frère nommé Proétos. Les deux jumeaux se disputaient déjà dans le ventre de leur mère. Plus tard, Acrisios prit le pouvoir d’Argos et exila son frère qu’il abhorre. Il va ainsi se marier à Eurydice. Tout deux mirent au monde une ravissante femme du nom de Danaé. Tout semblait beau dans le royaume d’Argos.

Mais un jour le cours de l’histoire fut perturbé. Le roi Acrisios se pose des questions, avec sa femme Eurydice ils ne parviennent pas à avoir un garçon afin qu’il puisse succéder au trône de son père. Inquiet le roi part donc à la recherche de l’oracle afin de connaître son avenir et le sort du royaume, le successeur de ses terres. Mais l’oracle lui prédit une bien triste nouvelle, il lui apprend qu’il sera tué par son petit fils. Effrayé Acrisios va tout mettre en œuvre pour que jamais ne vienne au monde son petit fils. N’ayant qu’une fille : Danaé, il décide de l’enfermer afin d’éviter tout risque. Ainsi il l’emprisonne dans une tour de bronze située dans le palais d’Argos. Il enferme également la nourrice de Danaé afin qu’elle veille sur elle et lui tienne compagnie. C’est de ce fait que Danaé et sa servante vécurent des années enfermées entre quatre murs. Mais un jour Zeus aperçoit la magnifique Danaé puis est soudain pris d’attirance pour elle. Plus il la regarde plus il devient amoureux. Mais comment parvenir jusqu’à Danaé enfermée entre ces murailles de pierres ? Zeus a alors l’idée de se transformer en pluie d’or afin de pénétrer à l’intérieur de la geôle par ses petits interstices. C’est alors que les gouttes de pluie se posent délicatement sur la peau de Danaé qui tombe enceinte de Zeus. Danaé décide d’appeler l’enfant Persée puis elle l’élèvera à l’aide de sa nourrice au cœur de cette prison. Mais un jour Acrisios passe non-loin des tours de bronze et entend de petits gazouillements. Etonné il décide de descendre dans le cachot de sa fille pour connaître la provenance de ces bruits. En rentrant il est stupéfait. Il voit Danaé tenant dans ses bras un petit bambin : son petit fils. Terrorisé il rentre dans une rage folle contre sa fille lui demandant qui est l’amant, comment a-t-elle pu enfanter, enfermée dans cette tour ? Danaé lui explique que c’est Zeus, qui sous la forme de pluie d’or est venu s’accoupler avec elle et a ainsi engendré cet adorable bébé qu’est Persée. Furieux, Acrisios décide de se débarrasser de son petit fils et de sa mère afin que plus jamais aucun de ses enfants ne s’approche de son grand-père. Il enferme donc Danaé et Persée dans un coffre en bois et jette celui-ci dans la mer, emporté par les flots. Dans la foulée il tue la nourrice de Danaé qu’il soupçonne d’être dans le coup de cette naissance indésirée.

Ainsi donc, le coffre qui transporte Persée et sa mère vogue à la dérive et fini par échouer sur l’île de Sériphos. Là-bas, les deux naufragés sont accueillis par le roi Polydectès. Persée va donc grandir sur cette ile et devenir un jeune homme beau et fort. Il est très proche de sa mère et ferait tout pour la protéger. Mais Polydectès tombe follement amoureux de Danaé qui elle ne l’aime pas et même le repousse. Persée ne reste jamais très loin afin de s’assurer que le roi ne soit pas trop entreprenant. Alors Polydectès monte un plan. Il organise une grande fête en l’honneur du mariage d’Hippodamie avec Pélops. Comme l’indique son nom, Hippodamie adore les chevaux. Ainsi Polydectès exige que tous les invités du mariage apportent un cheval à la future mariée. Evidemment le roi savait que Persée ne pouvais commettre une telle offrande car il était relativement pauvre. Alors Polydectès lui propose, pour se racheter de lui ramener la tête de la méduse, cette horrible Gorgone, la seule des trois qui soit mortelle mais qui vous pétrifie en statue de pierre rien qu’avec son regard. Avec ça, Polydectès est sûr d’éloigner Persée un moment de son île et donc d’en profiter pour épouser sa mère. Il espère même que Persée perdra la vie durant son périple. Mais la déesse Athéna fut vite au courant de cette mission. Elle décide donc d’aider Persée pour deux raisons : tout d’abord c’est un demi-dieu, qui plus est, le fils de Zeus. Enfin l’ennemie d’Athéna n’est autre que la méduse qu’elle méprise.

Voilà donc notre héros sur le chemin, mais ne sachant où vivent les Gorgones exactement, il décide d’aller voir leur sœurs les Grées, qui elles savent ou se cache l’île des Gorgones. Les sœurs Grées sont trois vieilles femmes ridées qui possèdent un œil et une dent pour trois, qu’elles se font passer à tour de rôle. Persée arrive donc devant elles et leur demande où il peut trouver les Gorgones. Evidemment les Grées ne dévoilent pas l’antre cachée de leurs sœurs. Alors Persée va user d’habileté pour exécuter un vrai tour de passe-passe. Alors que les sœurs sont en train de se faire passer leur œil et leur dent, Persée, tel une fusée parvient à dérober leurs organes. Pétrifiées à l’idée qu’elles ne puissent plus jamais voir ni manger, les Grées supplient Persée de rendre leurs précieux organes. Alors celui-ci leur fait un chantage : « dîtes-moi où vivent les Gorgones et je vous rends votre œil et votre dent ». Obligées, les Grées dévoilent alors le repaire secret des Gorgones et Persée leur rend leur butin. En chemin, le jeune homme s’arrêta chez les Nymphes du Styx (fleuve qui conduit au royaume des morts), qui elles l’accueillirent avec la plus grande gentillesse et la plus grande hospitalité. Elles firent don à Persée de trois précieux objets nécessaires pour son périple : des sandales ailées qui lui permettrons de voler, le casque d’Hadès qui rend invisible  (la kunée) et enfin une besace magique nécessaire pour y mettre la tête de la méduse une fois décapitée. Entre temps Persée reçoit également l’aide précieuse d’Hermès qui lui offrit une serpe très tranchante et celle d’Athéna qui lui fit don d’un bouclier tellement poli que s’en était un miroir. Elle lui donna comme consigne de s’en servir pour distinguer la méduse. Persée doit être très vigilant, et ne jamais croiser le regard de la méduse sinon il perdra la vie. En revanche il peut tout à fait la distinguer à l’aide d’un reflet, ce que le bouclier lui permettra. Ainsi Persée est paré et prêt à combattre. Arrivé dans l’antre des Gorgones, il attend que celles-ci soit endormies. Alors il s’approche doucement vers la méduse, se met dos à elle et distingue sa silhouette grâce au bouclier. Alors ni une ni deux il brandit sa serpe et lui trancha la tête qu’il prit soin de poser dans la besace. Le sang de la méduse coule à flot et donne naissance à deux créatures : Pégase et Chrysaor (qui sera le père de Géryon). Tout ce tumulte réveille les deux autres sœurs qui partent en chasse, telles des furies contre Persée. Mais grâce à ses sandales ailées et son casque magique il s’envole et parviens à semer les Gorgones. Sur le chemin du retour il prend Pégase comme monture et reprend le chemin pour l’île de Sériphos. Mais en route il distingue une jeune femme enchainée sur un rocher au large de la côte. Il s’agit d’Andromède. Pour la petite info, Andromède est la fille de Céphée et de Cassiopée, roi et reine de l’Ethiopie. Un jour Cassiopée prit la prétention de proclamer qu’elle était de loin la plus belle parmi les cinquante Néréides (les filles de Nérée donc). Furieux de tant de prétention et d’irrespect envers les Dieux, Poséidon envoie alors un monstre marin redoutable qui va ravager l’Ethiopie. Pour cesser le massacre, le roi et la reine doivent sacrifier leur fille au monstre pour que leurs terres soient tranquilles. C’est donc après ce fâcheux incident, qu’Andromède se retrouve ficelé sur un rocher, livrée au monstre marin. Mais c’est alors que notre héros passe par là. Il passe un deal avec le roi et la reine d’Ethiopie : s’il parvient à sauver leur fille, alors Persée devra l’épouser. Cassiopée et Céphée acceptent contre toute attente. Grâce à Pégase, Persée peut voler rapidement et se faufiler aisément tout autour du monstre et ainsi l’achève facilement grâce à son épée enfoncée dans le dos. Donc comme promis, Persée sauve Andromède et la prit pour épouse.

Ils reprirent la route tout deux en direction de Sériphos afin que Persée présente sa nouvelle femme à sa mère. Mais en arrivant là-bas il apprend que Polydectès aurait épousé et abusé de Danaé de force. Furieux, Persée se rend au palais alors que le roi et ses sujets festoient autour d’un banquet. Il rentre furieux dans la salle et crie « Tiens Polydectès, toi qui voulait la tête de la méduse et bien la voilà ! » et il brandit la tête qui pétrifia le roi et tout ses invités en statue de pierre.

Enfin débarrassé de Polydectès et ayant vaincu la méduse, Persée rend tout ses effets aux Dieux qui l’ont aidé. Il remet la besace, les sandales et le casque à Hermès, Hadès et les Nymphes. Puis il offrit la tête de la méduse à la déesse Athéna qui était sa pire ennemie. Celle-ci apprécia cette offrande qu’elle plaça sur son bouclier. Ainsi la tête de la méduse figura sur le bouclier d’Athéna qui pouvait désormais pétrifier ses ennemis qui jetteraient un œil malencontreusement à son bouclier : l’égide.

Après toutes ses aventures, Persée décide de rentrer dans sa terre natale, retrouver son père qu’il n’a jamais connu et se réconcilier avec lui. Ainsi Persée, Andromède et Danaé sont sur le chemin d’Argos pour retrouver Acrisios. Or depuis son palais, le roi Acrisios apprit par ses sujets que son petit fils approchait d’Argos afin de trouver le roi. Terrifié par l’idée que l’oracle se produise, Acrisios fui vers une ville voisine : Larissa. Malheureusement, le destin étant, il se produisait à ce moment même des fêtes sportives dans cette ville. Persée décida donc de faire une escale afin de voir ces jeux avant d’arriver en Argos. Mais lors de l’épreuve de lancer de disque, le jeune héros est invité à concourir. Ainsi Persée rejoignit la piste, pris son élan et lança le disque de toute ses forces. Mais dans un faux mouvement, l’objet se retrouve parachuté dans la foule, qui atterrit directement sur le crane… d’Acrisios. Ainsi la morale montre que le roi d’Argos a fini par être tué par son petit fils, qu’un oracle se produit toujours et que l’on ne peut pas aller contre sa destinée. Quitte à mourir, il aurait mieux fallu pour Acrisios de vivre sa vie entouré de sa fille et de son petit fils malgré la finalité irréversible. Quoiqu’il en soit, comme se veut la tradition, Persée doit succéder au trône d’Argos. Mais ayant une mémoire pour son grand-père et ne voulant pas être l’héritier de celui qu’il avait tué, Persée échange le royaume d’Argos contre le royaume de Tirynthe avec son cousin.

Ainsi la vie de Persée fut par la suite paisible avec un règne tranquille, une épouse aimante qui lui donna plusieurs enfants dont Alcmène qui sera la mère d’Héraclès (Hercule) plus tard.

A la mort du héros, Zeus lui attribua une étoile dans le ciel pour rendre hommage à ses actes et à sa bravoure. Cette constellation porte aujourd’hui son nom.

_PerseeGorgone

Persée accompagné d'Athéna et Pégase, tuant la Gorgone